August 15, 2020

Notre avis sur le broker IG Markets

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au courtier britannique IG. Il s’agit d’un des brokers les mieux réputés du marché européen, qui a su tirer un grand profit de sa longue carrière pour s’imposer comme un leader dans le domaine du courtage en ligne. Dans cet article, nous allons prendre le temps de décortiquer ses offres et ses tarifs, pour le placer correctement sur le marché des courtiers. Ici, vous allez trouver tout ce qu’il faut savoir pour vous faire votre propre opinion à son sujet.

Les tarifs d’IG Markets :

L’interface d’IG Markets est facile à utiliser !

Ce sujet est assez difficile à aborder, car il n’est souvent pas évident de comparer les frais de courtage des différents courtiers. Certains peuvent être particulièrement compétitifs dans le trading de certains instruments financiers, pour devenir peu intéressants avec d’autres. Cela peut être causé par la spécialisation du courtier dans un domaine spécifique, ou simplement par son manque de professionnalisme et son manque d’intérêt pour celui de ses clients.

Pour fournir une analyse précise des frais d’IG Markets, nous avons choisi des instruments financiers de classes différentes :

  • Des indices boursiers d’actions en CFD : SPX et EUSTX 50.
  • Des actions en CFD : Vodafone et Apple.
  • Le Forex : EUR / USD ; GBP / USD ; AUD / USD ; EUR ; GBP

Dans le cadre d’un échange boursier classique, vous allez acquérir une position pour un certain temps, et la revendre ensuite pour collecter vos bénéfices après que la valeur de l’actif aura grimpé. Ainsi, nous avons opté pour un volume de 2 000 € pour l’indice boursier et les actions en CFD, et de 20 000 € pour les échanges sur le Forex. Aussi, il faut savoir que nous avons choisi un effet de levier de :

  • 20 : 1 pour les indexes des actions en CFD
  • 5 : 1 pour les actions en CFD
  • 30 : 1 pour le Forex

Pour vous permettre d’accéder à des données plus détaillées, ie-smart donne son avis sur IG Markets.

Nous avons pris en considération les spreads, les commissions et les coûts de financement pour rendre l’analyse plus simple à comprendre.

Les frais des CFD :

A ce niveau, les frais d’IG Markets s’avèrent assez corrects. Cela dit, ils viennent avec des prélèvements importants sur les actions boursières en CFD, et des charges bien plus acceptables sur les indices boursiers en CFD.

Les frais sur le Forex :

Ici aussi, le courtier obtient des résultats intéressants. Ses frais moyens entre les différentes paires de devises que nous venons de citer restent dans la moyenne, et elles peuvent s’avérer avantageuses dans certains cas, notamment avec les paires EUR / GBP et EUR / USD. D’ailleurs, à ce niveau, même le courtier XM n’arrive pas à imposer une compétition sérieuse à IG.

Les frais des actions en bourse :

Le broker impose certaines commissions dans le cadre du trading des actions réelles. Ainsi, vos dépenses vont varier en fonction du nombre d’échanges que vous faites durant le mois. Par exemple, si vous tradez des actions britanniques plus de trois fois, votre commission sur chaque échange va considérablement diminuer. En effet, elle peut tomber de 8 € à seulement 3 €.

Malheureusement, cette option n’est accessible que pour les traders britanniques et australiens.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *